Prochaine date limite de soumission des projets :
16 mai 2018

0

jours

:

0

hrs

:

0

mins

:

0

secs

Supporter le Québec innovant

À propos du Fonds

Notre mission : Supporter l’amorçage et le démarrage d’entreprises innovantes visant les marchés internationaux pour forger le Québec de demain.

Le processus automatisé de soumission de projet permet au Fonds Innovexport de répondre rapidement aux besoins de financement des entrepreneurs d’ici, leur permettant ainsi de concentrer leurs efforts sur le développement de leur entreprise.

Le Fonds Innovexport, ce sont vingt-cinq entrepreneurs chevronnés, le Gouvernement du Québec par l’intermédiaire d’Investissement Québec, le fonds espace cdpq de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Desjardins - Innovatech, le Fonds de solidarité FTQ et Fondaction CSN mobilisés pour stimuler la création d’entreprises innovantes ayant le potentiel de devenir des leaders mondiaux. Le Fonds Innovexport bénéficie aussi du soutien financier de la Stratégie de développement économique de la Ville de Québec.

Projets recherchés

Projets recherchés

Nous croyons aux entrepreneurs qui se distinguent par leurs réalisations personnelles et professionnelles, et qui savent s’entourer pour atteindre leurs objectifs.

Vous devez être appuyé par un incubateur, un accélérateur ou un comité formé de personnes expérimentées.

Nous supportons les projets qui offrent des produits ou services innovants pour résoudre des problématiques réelles ici et ailleurs dans le monde. Répondre à un besoin du marché et le faire plus efficacement que les autres, voilà ce que vous devez cibler.

Nous basons notre investissement sur un plan de développement structuré et réaliste comprenant des jalons de valorisation clairs et dans lequel les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires à la réalisation du plan sont bien définies.

Nous misons sur les projets qui s’exportent et font rayonner le savoir et la créativité du Québec à l’international.

Nous recherchons des structures corporatives simples et propices à l’investissement, avec un objectif réaliste de rentabilité à moyen terme.
Le Fonds Innovexport investit sous forme d’actions ou de débentures convertibles. Le montant investi peut varier de 50 000 à 1 million de dollars par ronde de financement pour atteindre un maximum de 3 millions par entreprise au total. Le montant est déterminé en fonction des ressources requises pour atteindre des jalons de valorisation significatifs. Le Fonds Innovexport investit généralement en tranches successives sur la base de ces jalons de valorisation.

Domaines ou entreprises non admissibles :

  • Exploitation agricole ou forestière
  • Exploitation et exploration minière
  • Biotechnologie (développement de produits pharmaceutiques ou thérapeutiques)
  • Financement de projets de construction, d’achat ou de gestion d’immobilier
  • Vente au détail par l’entremise de lieux physiques tels que des boutiques
  • Entreprises à caractère sexuel, religieux, politique ou similaire
  • Entreprises présentant des enjeux légaux, environnementaux, éthiques ou de gouvernance
  • Tout projet d’une entreprise ayant les ressources financières nécessaires pour le financer

Déposez votre demande de financement avant la prochaine
date limite le 16 mai 2018.

Processus
d’investissement

Processus
d’investissement

Le Fonds Innovexport s’est doté d’un processus d’investissement rigoureux et structuré, permettant une qualification efficace et une collaboration rapide avec les entrepreneurs.

Trimestre

Soumission des projets.

Date limite pour déposer votre projet :
16 mai 2018

Validation de l’admissibilité et émission d’une lettre d’intérêt par l’équipe du Fonds à l’intérieur généralement d’une semaine suivant la date limite de dépôt.

Demande d’informations additionnelles en vue d’une première rencontre.

Première rencontre avec les entrepreneurs à date fixe généralement une à deux semaines après la date limite de soumission de projets. En collaboration avec Le Camp à Québec, une journée d’ateliers et de conférences est organisée durant cette journée.

Émission d’une lettre d’intention généralement à l’intérieur d’un délai de deux à trois semaines et analyse plus approfondie du projet sur acceptation de la lettre d’intention par l’entrepreneur.

Cette première offre est sujette à confirmation par le comité d’investissement et le conseil d’administration.

Suite à l’évaluation du projet par l’équipe du Fonds, l’entrepreneur est invité à venir présenter son projet au comité d’investissement constitué de membres du G25.

Selon la recommandation du comité d’investissement et sujet à l’approbation du conseil d’administration, émission d’une lettre d’offre définitive et clôture de l’investissement le cas échéant dans les semaines suivantes.

Nos commanditaires
et partenaires

Les commanditaires et partenaires partagent le même objectif, soit celui de supporter le développement au Québec d’entreprises innovantes visant les marchés internationaux pour contribuer à la prospérité du Québec de demain.

Commanditaires
Gouvernement du Québec Investissement Québec Caisse de dépôt et de placement du Québec Desjardins Fonds de solidarité FTQ Fondaction CSN G25
Partenaires
Ville de Québec Le Camp

Actualités

19.12.17

AEPONYX complète une ronde de financement d’amorçage de 4,3 M$

Montréal, Canada – 17 décembre 2017 – AEPONYX, leadeur mondial émergeant des micros-commutateurs optiques, annonce une ronde de financement d’amorçage de 4,3 millions de dollars mené par Fonds Innovexport et le Fonds EcoFuel, en collaboration avec des investisseurs privés. Cette ronde permettra à AEPONYX d’achever le développement et l’industrialisation de puces optiques pour sa technologie unique qui combine la photonique sur silicium et des micro-commutateurs à base de systèmes micro-électro-mécaniques (MEMS) planaires.Ce financement d’amorçage, combiné avec la contribution de l’incubateur Californien Silicon Catalyst et à divers programmes et subventions gouvernementales, complète un montage financier global de 10 millions de dollars, qui permettra à l’entreprise de poursuivre son développement et de débuter la phase de production prévue pour 2019.« La technologie développée par AEPONYX représente un potentiel exceptionnel pour révolutionner les communications par fibre optique et pour accélérer la transition vers la nouvelle norme NG-PON2. Ses micro-commutateurs optiques augmentent la vitesse des systèmes de télécommunications et réduisent considérablement les besoins énergétiques des centres de données. L’équipe d’AEPONYX, dirigée par Philippe Babin, est impressionnante. Philippe a été en mesure de rapidement bâtir un solide réseau de partenaires et d’investisseurs permettant de supporter la croissance de l’entreprise », a déclaré Richard Bordeleau, président du Fonds Innovexport.« La technologie développée par AEPONYX est un exemple tangible qui démontre bien comment une innovation éco-énergétique peut avoir un impact positif sur l’environnement. Le Fonds Ecofuel est heureux de collaborer avec AEPONYX, Philippe et son équipe de direction pour poursuivre la concrétisation du plan d’affaires de la compagnie », a déclaré Richard Cloutier, associé directeur du Fonds Ecofuel.« Nous sommes ravis de pouvoir compter Fonds Innovexport et Fonds Ecofuel parmi nos investisseurs. Au-delà du financement, ils apportent un soutien et des conseils continus », explique Philippe Babin, PDG d’AEPONYX. « Le niveau d’innovation de notre technologie est à la hauteur des attentes des marchés à croissance rapide qui peuvent en tirer parti, soit les réseaux d’accès par fibre optique de prochaine génération, les centres de données et les réseaux mobiles 5G, trois marchés qui représentent plusieurs milliards de dollars », d’ajouter M. Babin.Le PDG de Silicon Catalyst, Rick Lazansky a déclaré : « cette ronde de financement est une preuve supplémentaire que les entreprises prometteuses et innovantes comme AEPONYX attirent une attention croissante du capital de risque.  Les solutions à base de silicium, telles que les puces de microcommutation optique d’AEPONYX, réaffirment leur position centrale dans le continuum d’évolution technologique. »Pour plus d’informations, consultez : aeponyx.comÀ propos de Fonds InnovexportBasé à Québec, Innovexport investit dans des entreprises de démarrage et d’amorçage de la province de Québec dédiées au développement et à la commercialisation de produits et services novateurs à fort potentiel d’exportation. Innovexport comprend vingt-cinq entrepreneurs expérimentés, ainsi que le gouvernement du Québec représenté par Investissement Québec, le Fonds Espace CDPQ de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Desjardins-Innovatech, le Fonds de solidarité FTQ, et Fondaction CSN. Innovexport bénéficie du soutien financier de la ville de Québec dans le cadre de son programme de stratégie de développement économique.Pour plus d’informations, consultez: fondsinnovexport.comÀ propos d’EcofuelEcofuel est un fonds d’investissement et un accélérateur offrant un programme de formation spécialisé et personnalisé aux entreprises de technologies propres. Ecofuel, propulsé par Cycle Capital, travaille avec des entrepreneurs pour les accompagner dans le démarrage d’entreprises qui seront concurrentielles au niveau international. Le Fonds Ecofuel investit du capital intelligent dans les entreprises en démarrage et en amorçage qui développent et commercialisent des technologies propres, alors que l’Accélérateur Ecofuel offre aux entrepreneurs des ateliers de formation, des sessions de réseautage et du mentorat.Avec un actif sous gestion de 30 millions de dollars, le Fonds Ecofuel, cofondé par Cycle Capital, est commandité par les investisseurs suivants : Investissement Québec, agissant à titre de mandataire pour le Gouvernement du Québec, BDC Capital, la division d’investissement de la Banque de développement du Canada (BDC), Fondaction, le Fonds de solidarité FTQ et le Centre québécois de valorisation des biotechnologies (CQVB).Pour plus d’informations, consultez : ecofuelaccelerate.comÀ propos de Silicon CatalystSilicon Catalyst est le seul incubateur axé exclusivement sur les solutions en silicium, et qui réunissent une coalition de collaborateurs et partenaires stratégiques pour réduire considérablement le cout et la complexité du développement. Avec un réseau de mentors de classe mondiale pour conseiller les startups, Silicon Catalyst aide les entreprises à relever les défis et passer de l’idée à la réalisation. L’incubateur/accélérateur fournit aux entreprises des installations, du soutien en financement, des outils, l’accès à un réseau de partenaires et de l’expertise en marketing pour lancer avec succès les innovations technologiques novatrices qu’elles développent.  Silicon Catalyst est récipiendaire du prestigieux prix 2015 ACE Award pour la start-up de l’année.À propos d’AEPONYX Inc.AEPONYX, leadeur mondial des micros commutateurs optiques, conçoit et commercialise des puces permettant l’accès à très grand débit par fibre optique à l’infonuagique.Avec ses technologies brevetées, combinant des systèmes microélectromécaniques planaires (MEMS) et la photonique sur silicium, AEPONYX construit les commutateurs microoptiques les plus rapides, les plus abordables et les plus petits pour les émetteurs-récepteurs accordables et les commutateurs de circuits optiques. AEPONYX a participé au programme de Silicon Catalyst, Ecofuel et Centech.Pour plus d’informations, consultez : aeponyx.comInformations :Philippe Babin, PDG, AEPONYXPhilippe.Babin@aeponyx.comT: +1 (514) 360-7746

+

12.12.17

IMEKA pourra investir 1 M$ pour commercialiser ses services aux États-Unis

SHERBROOKE, le 7 décembre 2017 – L’entreprise sherbrookoise IMEKA, offrant des services de traitement d’images médicales, se lance dans la commercialisation de ses services aux États-Unis, à la suite d’une ronde de financement totalisant 1 M$. Imeka propose aux compagnies pharmaceutiques et aux neurochirurgiens un service basé sur l’imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau, à la fine pointe de la technologie. L’entreprise travaille en collaboration avec une compagnie pharmaceutique de Boston pour le développement de médicaments visant à traiter les maladies neurodégénératives, comme la sclérose en plaque, la SLA, ainsi que les maladies de Parkinson et d’Alzheimer. L’un des fondateurs d’Imeka, Maxime Descoteaux, professeur-chercheur au Département d'informatique de la Faculté des sciences et au Centre de recherche du CHUS, s’avère être titulaire de la toute nouvelle Chaire de recherche en neuroinformatique. Dans ses recherches, il travaille à la cartographie du cerveau humain. « Imeka permet de rendre mes recherches accessibles directement aux neurochirurgiens et aux compagnies pharmaceutiques pour combattre le cancer du cerveau, les maladies neurodégénératives et les autres maladies du cerveau », explique M. Descoteaux. De nombreux investisseurs ont contribué au financement nécessaire aux prochaines étapes de l’entreprise : Desjardins Capital à hauteur de 350 000 $, le Fonds Innovexport avec 300 000 $, Développement économique Canada pour les régions du Québec avec une contribution remboursable de 150 000 $, Sherbrooke Innopole à raison de 100 000 $ via son fonds de précommercialisation, ainsi que Hacking Health Accelerator avec 50 000 $. Des investisseurs privés ont complété la ronde. Les fonds serviront principalement à financer des missions commerciales aux États-Unis, notamment en Californie et dans la région de Boston-Cambridge. Imeka se bâtira ainsi une force de ventes afin d'accélérer son accès au marché américain. Un autre cycle de financement est prévu au début de 2019. « Nous sommes très fiers de contribuer à l’internationalisation d’Imeka avec ce premier investissement et nous entendons supporter sa croissance, a déclaré Richard Bordeleau, président du Fonds Innovexport. La qualité et la pertinence des services offerts par Imeka sont déjà reconnues par de grands leaders mondiaux de l’industrie de la santé et il ne fait aucun doute pour nous que plusieurs autres sauront en tirer profit pour optimiser le développement de nouveaux traitements ou de solutions cliniques pour des maladies qui affectent malheureusement un nombre grandissant de personnes. » L’entreprise bénéficie également de l’accompagnement d’Espace-inc depuis le début de son parcours. « La synergie entre les divers intervenants sherbrookois, dont les entreprises, l’Université de Sherbrooke, Espace-inc et Sherbrooke Innopole, permet à Imeka de continuer sa croissance en tirant profit d’un réseau de ressources étoffé, souligne Jean-René Bélanger, président d’Imeka. La place stratégique de notre entreprise dans le corridor des Sciences de la vie Sherbrooke-Boston facilite aussi nos affaires, surtout aux États-Unis. »RENSEIGNEMENTS Jean-René BélangerPrésident, Imekajr.belanger@imeka.ca819-238-2602

+
Voir toutes les actualités